Comprendre le Document Technique d’Application

NORBA-PVC-MARIE-WEISS-1340

Aujourd’hui, le secteur du bâtiment s’emploie au quotidien à assurer un suivi qualité des produits utilisés pour les constructions. Le Document Technique d’Application est la preuve de cet engagement qualité.

Le Document Technique d’Application, appelé DTA, est le document officiel d’un produit ou d’un composant pouvant être frappé du label CE (Communauté Européenne). Toutes sortes d’informations sont regroupées au sein de cette fiche. On y retrouve aussi bien ce qui rend conforme le produit aux yeux des lois et règlements en vigueur, des indications sur sa durée de vie, mais aussi des informations sur son niveau de performance. Pour obtenir le DTA, un comité d’experts, représentants de la profession, se réunit pour délivrer ou non le document. Cette labellisation est placée sous l’égide du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Lorsque le DTA n’est pas délivré, un autre document appelé Avis Technique est délivré.

Obtenir un Document Technique d’Application demande une démarche volontaire de la part du fabricant. En s’impliquant dans cette procédure, ce dernier souhaite donner un gage de qualité à son produit vis à vis de son client. De plus, le Document Technique d’Application fait valeur de référence pour beaucoup d’acteurs gravitant autour des réalisations d’ouvrage. En effet, présenté à un assureur, le DTA permet d’obtenir les mêmes garanties dans un contrat que les produits possédant une norme ou étant régit par le Document Technique Unifié d’un ouvrage. Par la même, il a valeur officielle auprès des contrôleurs techniques. Le Document Technique d’Application à une durée de validité durée de validité bien précise allant de 2 à 7 ans. Pour définir cette durée, le comité d’experts analyse et étudie l’évolution du produit. Ces informations recueillies, il est à même de pouvoir précisément donner une validité au DTA.

Afin de matérialiser ce que représente le Document Technique d’Application, voici un exemple pour un système de fenêtre aluminium. Dans ce cas, le comité d’expert va valider le DTA en vérifiant les performances du système. D’autre part, le comité s’intéresse à la conception et la durabilité du système de fenêtre et vérifie sa conformité imposée par le CGM (Critères Généraux de choix des Matériaux) du DTU 36.5. Une fois tous ces éléments en ordre, répondant ainsi aux critères CE, le Document Technique d’Application pour le système de fenêtre aluminium est alors délivré.